Un peu d'histoire...

Un peu d'histoire

La paroisse de Notre Dame de l’Assomption se situe à la limite (rue de l’Assomption) des 2 anciens villages d’Auteuil et de Passy rattachés à Paris pour former, avec le village de Chaillot, le XVIe arrondissement à partir de 1860.

En bordure de la forêt de Rouvray, devenu Bois de Boulogne, proche du château de la Muette (aujourd’hui OCDE), la propriété du 88 rue de l’Assomption était arborée ; là s’installèrent en 1882 les Pères de la Miséricorde, ordre missionnaire pour la rechristianisation des villes, fondé à Lyon en 1808 , par le Père Jean-Baptiste Rozan, à la demande du Cardinal Fesch.

Ce fut leur Maison Mère ; ce qui explique, (ainsi que leurs liens étroits avec la papauté) la référence à St Pierre de Rome pour l’édification d’une coupole, par l’architecte Le Maire, en 1895. Mais les Pères furent expulsés à la suite de la Loi de 1901 et l’église fermée jusqu’en 1907 , où elle rouvrit à la demande des fidèles , comme chapelle annexe de N-D de Grâce de Passy dont le 1er vicaire, nommé Administrateur, le P. Félix Protois, obtint en 1914 la transformation en paroisse, les fidèles s’étant portés acquéreurs des actions de la Société Immobilière Beauséjour, propriétaire des lieux (jusqu’en 1984 où ils furent transférés à l’Association Diocésaine). C’est là une des caractéristiques constantes de notre paroisse : l’implication des fidèles tant au plan matériel que spirituel.

Plus tard, en 1928, Notre-Dame de la Miséricorde devint Notre-Dame de l’Assomption ; le parc-jardin se rétrécit peu à peu avec la construction de la salle Sainte Thérèse/presbytère , de la loge et des 1ers locaux( 1934) puis avec l’agrandissement de l’église elle-même ( 1954-1958) avec la nef côté orgue et d’autres locaux autour de la cour.A noter, une église toute neuve : en 2014 et 2018, l’église a été totalement rénovée et réaménagée !

La consécration du nouvel autel est prévue début 2019 !

 

Photo : tirée d'une carte postale, rue de l'Assomption, début XXème siècle