top of page
publicite_site_1.png
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Conférence « Accueil des musulmans » du père Saadé,
pub JMJ_TV.jpg

Horaires 
 

 Accueil
 

En semaine

de 9h00 à 12h

et 

de 14h30 à 18h


Messes dominicales

 

Samedi :

 

18h30
messe anticipée

 

Dimanche :

9h église

11h église

12h15 chapelle

19h église

messe chez les religieuses, 17 rue de l’Assomption

10h30

 

Messes en semaine
 

du lundi au Vendredi :

9h chapelle

 

18h30 église

 

messe chez les religieuses, 17 rue de l’Assomption

 

18h30

Samedi :

 

9h chapelle
 

Confessions
 

du Lundi au Samedi de 17h00 à 18h30

 

Adoration

mercredi avec les enfants du KT

(hors vacances scolaires)

 de 13h30 à 15h

jeudi soir avec possibilité de se confesser

de19h à 22h

Vendredi

(hors vacances scolaires)

9h30-18h15

 

Ouverture- Eglise :


du lundi au vendredi : 8h30-19h30

 

samedi et dimanche

 

8h30 -19h30
 

- Chapelle Sainte-Thérèse :

 

du lundi au vendredi : 7h30-22h30

 

samedi et dimanche

 

8h30 -19h30

 

Laudes 

         

  avec les prêtres

(hors vacances scolaires)

du lundi au vendredi

 

8h30

Edito

édito

Merci Benoît XVI

6h du matin, le 20 janvier 1986.

Sur la via della Conciliazione,

une horde de jeunes séminaristes

moitié endormis, moitié excités

cheminent vers la place Saint Pierre.

C’est avec le pape qu’ils ont

rendez-vous !

Et pas n’importe lequel :

l’immense Jean-Paul II dans la forte

stature athlétique de ses premières

années de pontificat.

Dans la large avenue encore déserte un bus les dépasse, quelques rares usagers en descendent. Parmi ces travailleurs de l’aube un petit homme frêle portant béret sur la tête et serviette à la main. Un employé des postes italiennes ? un tâcheron obscur de la Curie ? un gratte-papier consciencieux ? Non, il faut bien se rendre à l’évidence- une mèche blanche argentée dépassant du béret en témoigne- cet homme n’est autre que le Cardinal Joseph Ratzinger. Quoi ? Celui que la presse d’alors décrivait comme le Panzer Cardinal, le Grand Inquisiteur assoiffé de pouvoir, l’Éminence grise de la Réaction, il est ce quidam gagnant chaque matin son bureau par les transports en commun, comme n’importe qui, comme tout le monde, comme vous et moi…Point de limousine, de garde-suisse ou d’apparat. Le grand théologien dont nous dévorions les écrits, se frayait maintenant un chemin anonyme parmi un groupe de pèlerins mexicains qui n’avaient pas un regard pour ce porte-serviette. Il déambulait, minuscule, entre les fameuses colonnades du Bernin si propres, il est vrai, à éteindre promptement toutes les prétentions à la grandeur.

J’ai toujours gardé cette image de celui qui devait devenir le pape Benoît XVI. Je ne fus pas étonné lorsqu’au premier jour de son pontificat il se présenta lui-même comme « l’humble serviteur à la Vigne du Seigneur ». Oserai-je vous le dire ? Je ne fus pas davantage surpris lorsqu’il annonça sobrement se démettre de sa charge. Décision exceptionnelle, acte révolutionnaire, évènement qui va marquer l’histoire, titraient les journaux. Peut-être. Mais moi je sais bien que derrière cela il y a la lucidité d’un petit homme colossal qui n’a jamais accepté de se départir de sa sérénité. Pas plus qu’à paraître, il ne cherche à s’effacer, ce qui serait une forme sournoise d’ostentation. Simplement, après son travail, il va saluer le monde d’un sourire timide, s’enfouir sous son béret et, reprendre paisible l’autobus, dans l’autre sens, vers Termini….

 

                                                                             Père Guillaume de Menthière +

530705_30798b5ff1b74d02bf4e876f958d99ce_
De l’air pour ma paroisse

De l’air pour ma paroisse

Lire la vidéo
1216391-le-pape-benoit-xvi-joseph-ratzinger-le-29-decembre-2012-au-vatican.jpg
chantiers du cardinal.png
bottom of page